Avec ses petites ailes d’ange

58 jours en transit,
on dirait un peu une chanson d’Axel Bauer[1]
Les faits se déroulent pendant le confinement.
Je surfais sur les réseaux sociaux, plus qu’à l’accoutumée
Twitter et ses complots faciles et autres décomptes morbides
de cas du Covid-19 !
Je passais alors sur Instagram, lui préférant ses belles photos de voyage qui font rêver.
Le confinement, je vous le rappelle, c’était une sorte de prison pour riches
avec wifi, TV et assez de PQ et de glucides pour tenir un an !
Alors, c’est l’œil un peu distrait et le pouce en train de scroller[2],
que je tombe sur une jolie bague en forme d’ailes d’ange !
Il est si facile de commander tout et n’importe quoi sur le net,
que je me dis : « allez un petit plaisir, tu n’achètes plus rien du tout,
ça ne mange pas de pain, la boutique à l’air sympa,
probablement une boîte anglaise (que je pensais !)
ma bague n’aurait qu’à traverser la Manche.
Et hop, adjugé, vendu, le 6 mai le paiement est validé. Yeah !
Le paquet est préparé pour le voyage.
Et laissez-moi vous dire que ce paquet a plus voyagé en 58 jours
que moi en deux ans !
Il est parti de Shenzhen en Chine (oui en pleine pandémie, quel culot !)
Il est resté une bonne semaine, il devait bien se plaire là-bas
ou peut-être subir une décontamination.
Puis il a fait un tour à Alashankou (toujours en Chine)
pour continuer au Kazakhstan et repartir en direction de la Biélorussie.
À ce moment-là, je me suis demandée s’il venait à dos de chameau
ou avec ses petites ailes d’ange
et qu’il faisait la route de la soie à l’envers !
Le 12 juin, il arrive en Pologne
et il va y rester jusqu’à réapparaître le 26 juin à la douane,
quelque part je ne sais pas trop où, car ce n’est pas notifié sur le bordereau de suivi.

Capture d’écran 2020-07-02 à 18.00.49

Les jours passent et je l’oublie un peu ce colis, j’ai d’autres chroniques à fouetter !
De temps en temps, je vais, par curiosité, jeter un œil sur le numéro de suivi.
Je lis : “Erreur de direction, colis en agence, erreur de direction, colis sur plateforme…”
il y a deux jours, fort agacée (doux euphémisme)
j’essaye d’envoyer un email à la boutique en ligne.
L’adresse électronique ne fonctionne pas,
je me dis que c’est définitivement une arnaque
et que ma bague n’est nulle part !
J’envoie un message qui me revient, car l’adresse n’est pas valide.
J’en envoie un deuxième.
Au troisième j écris “you suck”[3] !
Devinez quoi, évidemment que ce message-là est parti !
Le 2 juillet, alléluia ! Je reçois un courriel m’annonçant que ma petite bague
en forme d’ailes d’ange a été déposée dans ma boîte aux lettres !!
Elle est si jolie, dans sa petite boîte cadeau.
Mais 58 jours pour ça, on ne m’y reprend pas !

dav

[1] Axel Bauer, les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, à pat ceux qui ont des parents qui écoutent les années 80
[2] scroller anglicisme: faire défiler un contenu sur un écran informatique
[3] tu crains !
ps : et vous ne viendrez pas dire que je ne vous ai rien appris aujourd’hui !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s