Oublier les calendriers

Fermer les yeux
Respirer
Ne plus réfléchir en jours ni en semaines
Oublier les calendriers
Prendre son envol
Regarder les rares passants devenir fourmis
S’envoler plus haut
Pour suivre la trace des oiseaux
Migrer avec eux
Se sentir libre
Voler toujours plus haut
Pour oublier les villes
Sentir le vent de la liberté 
Jusque dans son âme
Respirer
Être vivant
Et libre comme jamais
Rejoindre la mer
Inspirer l’air frais et vivifiant
Laisser le sel  chatouiller ses narines
Plonger dans les profondeurs bleues
Devenir dauphin
Ne faire qu’un avec la mer
L’évasion est une liberté à conquérir.

mer

 

 

Publié par Mirelle HDB

conquérante de l'imaginaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :