Vendredi lecture

Pour tenir le coup  du confinement, je vous propose des livres de ma bibliothèque, des livres qui font voyager qui dépaysent et qui  parfois bouleversent : 20  mars 2020

Tous les mots en italiques  et en gras sont des titres de romans ou de leurs personnages.  Le nom des auteurs se trouve à la fin du texte.

Je vais vous parler d’une Lovely Story.
Elle se passe sur la route, sous le soleil des Balkans, à la plage, dans les forêts de Sibérie, à Tombouctou, mais encore sous les vents de Neptune ou into the wild.

Cette histoire est un petit traité de l’immensité du monde. Cette Lovely Planète que nous pensons avoir le droit de tuer nous dit : « je suis fatiguée de vous ».
Alors que nous sommes confinés, mais pas encore dans l’archipel du Goulag, il nous faut rêver comme les voyageurs parfaits à l’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire IKEA ou à vingt mille lieues sous les mers.
 
Les personnages de ces histoires extraordinaires pourraient s’appeler Martin Eden, Knult, Siddhartha ou encore, Élisabeth Bennet, Lisbeth Salanger, Alice [au pays des merveilles] mais aussi la Marquise de Merteuil, Jo March et Walden [ou la vie dans les bois]
Quel usage du monde voudrons-nous demain ? Quel est le rôle de la musique du hasard ?
Laissons de côté nos orgueils et préjugés, car ce qui nous oppose pourrait être ce qui nous unit.
Devenons des guerriers pacifiques, inventons des villes invisibles, recherchons le jardin arc-en-ciel, loin de la planète hurlante et rejoignons-nous, une fois sauvés, au restaurant de l’amour retrouvé.

En ce vendredi ou la vie sauvage, nous sommes les fourmis plus dans la Berezina que dans l’empire des anges.
Trouvons alors notre Alter Ego au lieu d’être comme le loup des steppes. Soyons un peu alchimistes et parce que la téléportation est un sport de combat ne restons pas seuls dans le noir, mais ne sortons pas pour ne pas finir comme le mec de la tombe d’à côté.
Pourvu que ces vingt-quatre heures de la vie d’une femme ne soient pas éternelles et que l’on puisse se reposer, bientôt, à la palmeraie de Marrakech.
Je vous livre l’ultime secret : Prends soin des étoiles, de toi et des autres ! Mais ne reste pas à découvert, car sinon nous ne serons plus bienvenus au paradis.
Je le sais de source sûr, car Dieu est un pote à moi.

Table des matières :

Mirelle HDB : #Love(ly) Story, Lovely Planète, Prends soin des étoiles
Jack Kerouac : Sur la route 
Alexandre Sredojevic : Le soleil des Balkans
Alex Garland : La plage
Sylvain Tesson : Berezina, petit traité de l’immensité du monde, dans les forêts de Sibérie
Paul Auster : Tombouctou, seul dans le noir, la musique du hasard
Fred Vargas : Sous les vents de Neptune
John Krakauer : Into the wild
John Grisham : Le droit de tuer
Denis Laferrière : Je suis fatigué
Alexandre Soljenitsyne : L’archipel du Goulag  
Marie Havard : Les voyageurs parfaits
Romain Puertolas : L’extraordinaire voyage de fakir qui était resté coincé dans une armoire IKEA
Jules Verne : Vingt mille lieues sous les mers.
Edgar Allen Poe : Les histoires extraordinaires
Jack London : Martin Eden
Hermann Hesse : Knulp, Siddhartha, Le loup des steppes,
Jane Austen : Orgueil et préjugés (Elisabeth Bennet)
Stieg Larsson : Millenium (Lisbeth Salanger)
Lewis Carroll : Alice au pays des merveilles
Pierre Choderlos de Laclos : Les liaisons dangereuses  (la marquise de Merteuil)
Louisa May Alcott : Les quatre filles du Dr March (Jo March)
David Henry Thoreau : Walden ou la vie dans les bois
Nicolas Bouvier : L’usage du monde 
Nina Frey : Ce qui nous oppose, ce qui nous unit
Dan Millman : Le guerrier pacifique
Italo Calvino : Les villes invisibles
Ito Ogawa : Le Jardin arc-en-ciel, Le restaurant de l’amour retrouvé
Philip K. Dick : Planète hurlante
Michel Tournier : Vendredi ou  la vie sauvage
Bernard Werber : L’ultime secret, L’empire des anges, Bienvenu au paradis
Sélène Derose : Alter Ego
Katarina Mazetti : Le mec de la tombe d’à côté
Paolo Coelho :  L’alchimiste
Sandra  Ganneval : La téléportation est un sport de combat
Stefan Sweig : Vingt-quatre heures de la vie d’une femme
Alyson Noël : Éternels
Fat : La palmeraie de Marrakech
Harlan Coben : À découvert
Mélissandre L. Table des matières

Publié par Mirelle HDB

conquérante de l'imaginaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :