SA : Les Super Héros Anonymes

— Bonjour, je m’appelle Clark et… — Arrête, on sait tous ici que tu es Superman ! — Oui, sans doute. Si je suis ici ce soir, c’est pour vous dire que j’en ai plus qu’assez de porter des collants ! — Bonsoir Superman ! — Oui, il y en a marre, rugit Batman. — Encore, toi tuLire la suite « SA : Les Super Héros Anonymes »

Qui a oublié de dire aux moustiques de rester confinés ?

BZZZZZ. Je vole au-dessus de la ville. Plus un humain. Où sont-ils tous passés ?   Le calme et le manque d’agitation me troublent, tout est bizarrement silencieux. Je me sens seul et affamé. Ils se sont tous volatilisés un mardi de mars, en laissant les rues désertes et propres. Comment vais-je me nourrir ? Certains avaient unLire la suite « Qui a oublié de dire aux moustiques de rester confinés ? »

Quelques grammes de Lux 2

Afin d’épargner vos oreilles déjà bien mises à mal par les voisins qui s’essayent au trombone,  au point dans les murs, au piano et qui massacrent les jeux interdits à la guitare, je ne mets pas de vidéo sonore. Vous pouvez me remercier 🙂 Vous pouvez aussi chanter avec Lux et son nain de jardinLire la suite « Quelques grammes de Lux 2 »

Une parade, des aliens, la fée Clochette et Fred Vargas

Hier soir, je pensais à l’interview que je devais faire d’aujourd’hui avec Fateah Issaad, plus connue sous son nom de plume « Fat » qui n’est autre que l’initiatrice des Marchés de l’auto-édition. J’y pensais un peu avant, évidemment, ma nature de douteuse angoissée refait surface de temps en temps. La soirée se passe, entre la « rerererediffusion »Lire la suite « Une parade, des aliens, la fée Clochette et Fred Vargas »

La page blanche et le vide

« La page blanche est comme un rendez-vous » Sylvain Tesson Cela tombe bien, car depuis le confinement, mon agenda est désespérément vide. Je ne sais jamais quel jour nous sommes ni ne connais la date exacte. Je perds mes repères. Alors, je me suis donné rendez-vous, tous les matins, avec une page blanche, jusqu’àLire la suite « La page blanche et le vide »

Une piqûre de rappel

Les patrons des supermarchés qui découvrent qu’ils peuvent vendre des fruits et légumes locaux. Des climatoseptiques n’en croient pas leurs yeux : le ciel est redevenu bleu et l’air pur rafraîchit leurs poumons encrassés de citadins. Incroyable ! Les véhicules à moteur polluent ! Des milliardaires (qui ont beaucoup perdu de cash dans cette crise) mettent laLire la suite « Une piqûre de rappel »

Sous cellophane

Il y a à peine deux jours, je disais à ma sœur : « tu verras, on ne va pas tarder à apprendre que des proches ont chopé cette saloperie de virus ! » Malheureusement, c’est ce qu’il s’est passé. Trois de nos amis sont malades depuis une semaine. En quarantaine. Cela m’a fait un choc. C’est sûrement pourLire la suite « Sous cellophane »

Dans quelques années, on ne dira plus avant/après JC mais avant/après le confinement !

Jour 7 du confinement. Le stress de ne pas savoir pour combien de jours, je serai emprisonnée commence à se faire ressentir.  Le chocolat est à portée de main, le mot « confort food » a dû être inventé en prévision d’un confinement. Alors, pour ne pas trop déprimer et faire circuler mon énergie, je prends tous lesLire la suite « Dans quelques années, on ne dira plus avant/après JC mais avant/après le confinement ! »

Quelques grammes de Lux

Ceux qui me suivent ont probablement lu mes livres. Ils connaissent le personnage Lux Racine qui apparaît dans Lovely Planète et #Love(ly) Story. Elle est rebelle, a un fort caractère. Elle est graffeuse et aime voyager, mais a beaucoup de difficultés à rester confinée. Un petit refrain s’imposait … sur l’air « c’est une belle journée »Lire la suite « Quelques grammes de Lux »